Histoire du château de Pardailhan - Gîte de France - Hérault
château de Pardailhan


Historique du château de Pardailhan

Le château de Pardailhan a été bâti vers 1660, par la famille de Brugairoux, seigneurs de Pardailhan (l’ancien château féodal à Pardailho est en ruines au début du 16ème siècle).
Vaste et austère demeure rurale, flanquée de deux tours, entourée par les communs, le château symbolise le pouvoir du seigneur : installation de la cour de justice seigneuriale, collecte et des droits seigneuriaux, péage, construction de l'église paroissiale à proximité.
C'est aussi, pendant plus de deux siècles, le centre d'un vaste domaine foncier de plusieurs centaines d'hectares.

château de Pardailhan

Fortement remanié au cours du 18ème siècle, le château est successivement la propriété des familles seigneuriales de Portes de Pardailhan puis de Treil de Pardailhan

Le domaine de Pardailhan, pendant et après la Révolution reste propriété des Treil de Pardailhan. Le lieu est marqué par la personnalité du dernier seigneur, Thomas de Treil de Pardailhan, député de Paris en 1791-92, favorable aux idées de changement de 1789.
Au début du 19ème siècle la baronne Charlotte de Treil de Pardailhan installe près du château une verrerie forestière, dirigée par Angely de Riols de Fonclare, descendant des gentilshommes verriers de Moussans et qui loge dans l'aile ouest du château (gîte actuel).


Pardailhan, vers 1825 (par la baronne Charlotte de Pardailhan)

En 1829, le château et ses terres sont vendus au banquier André Tissié-Sarrus; ce dernier agrandit le domaine agricole qui comprend à son apogée en 1860 près de 700 hectares. Vers 1880, le domaine de Pardailhan est démembré et peu à peu vendu par parcelles.
Pendant 25 ans le château et ses bois appartiennent alors à Gaston Gautier, un botaniste narbonnais réputé qui plante le parc actuel.

Entre 1908 et 1926 la famille Beaulieu Mazauric, descendante des Treil de Pardailhan, est propriétaire du château et des bois.


Le château, vers 1930, à l'époque de la famille Roque

Dans les années 1970-1975, laissé à l'abandon, le château est presque entièrement pillé puis ruiné.
Depuis 1982, la restauration du bâtiment a été progressivement réalisée. En 2008, pour la première année un gîte est offert à la location dans l'aile ouest.


Gites de France de l'Hérault


© - Vincent Joecker - 2010 - Tous droits réservés